Une pré-rentrée sous le signe de l’unité

Lundi 31 Août a eu lieu la pré-rentrée avec le personnel enseignant et non-enseignant de tout le Groupe Scolaire Jean Cassaigne. L’opportunité d’une transition en douceur après de nombreux changements, notamment au niveau de la direction des différentes entités du groupe.

Unité. Collectif. Bien commun. C’est avec ces mots que Frédéric Sallier, nouveau directeur du lycée et du groupe scolaire, a commencé sa nouvelle mission. Un désir et une orientation déjà présents au sein de notre groupe mais portant une résonance particulière après ces derniers mois, compliqués pour profs, parents et élèves. Devant une assemblée masquée et sagement séparés d’un mètre dans le gymnase du lycée, Frédéric Sallier a partagé son émotion face à cette énième rentrée, pourtant si différente pour lui et sa famille, au vu de ses nouvelles responsabilités. Ému de cette nouvelle mission, mais rassuré de se savoir entouré par une équipe solide, le nouveau directeur a souligné sa détermination à continuer le bon travail déjà entamé par ses prédécesseurs et sa volonté à maintenir la bonne santé du groupe. Il a aussi rappelé combien chacun avait sa place mais aussi son importance dans le fonctionnement des différents établissements. Il a conclu ce « discours inaugural » en rappelant l’importance de la communication et de la concertation : entre nous, mais aussi avec les parents et les élèves.

Mme Lasheras, présidente de l’OGEC, a aussi fait part de sa joie de renouer avec l’atmosphère de rentrée des classes ; une nouvelle étape avec de nouveaux élèves, de nouveaux parents sans oublier de nouveaux professeurs. Elle a souligné que malgré toute cette nouveauté, l’esprit Jean Cassaigne devait perdurer : cet ensemble de valeurs qui devrait nous permettre d’écrire une belle nouvelle page. En conclusion, la nouvelle tête de l’OGEC depuis le mois de Mars a souhaité que cette nouvelle année scolaire puisse surtout se finir sans masques.

Est ensuite venu le tour de Mme Chapuy, représentant l’APEL et qui nous en a rappelé le rôle. Son importance au sein du groupe scolaire, notamment pour les relations avec les parents et leur participation aux différents projets de Jean Cassaigne. Nous avons aussi appris, pour ne pas déroger à la règle de cette année 2020, que la direction de l’APEL allait aussi changer : élections prévues le 21 septembre.

La valse des petits nouveaux a continué avec la présentation des deux nouvelles directrices du collège et de l’école : Mme Caroline Couturier et Mme Nathalie Vernier. S’inscrivant dans la lignée de Fréderic Sallier, elles ont rappelé leur attachement respectif aux valeurs prônées par le groupe scolaire. Elles ont aussi brillé par leurs parcours différents : là où Mme Vernier a passé plusieurs années dans l’enseignement, notamment dans notre groupe scolaire, Mme Couturier possède, pour sa part, une solide expérience où se côtoient sport de haut niveau et direction d’établissement scolaire, sans avoir cependant enseigné. Une différence qui sera sans doute une chance pour notre groupe et nous permettra une unité plus large, plus diverse et encore plus ajustée dans nos prises de décisions et dans les différents discernements, importants pour l’existant et l’avenir.

Après la traditionnelle présentation des nouveaux, personnel enseignant et non-enseignant, une eucharistie a été célébrée dans la chapelle du lycée par les deux vicaires de la paroisse de Notre-Dame-des-Trois-Rivières. Comme en écho aux propos de Frédéric Sallier, le père Franck a appelé durant son homélie chacun à l’unité, à former une famille. Une famille qui, par définition, est plus solide, se sert les coudes et résiste aux tempêtes et aux moments difficiles. Cette riche matinée se soldera par un apéritif offert à tout le personnel, suivi d’un déjeuner concocté par l’équipe cuisine du lycée. Tous auront déjeuné ensemble, à la même table : comme un symbole pour « cette année favorable » évoquée dans l’Évangile du jour qui commence et qui sera surtout porteuse de joie et de grâces pour chacun d’entre nous. N’en doutons pas.

J-P Olivier François

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *