Les classes à thème en 6°

Le projet iPad :

Depuis la rentrée, l’ensemble des élèves de 6ème ainsi que les professeurs du collège sont équipés d’un Ipad.

Cette tablette est un outil pédagogique qui permet d’apporter, dans chaque matière, une aide, un appui, tout au long des cours.

Utilisée pour la prise de notes, les applications pédagogiques ou les recherches sur internet, elle a trouvé sa place dans les habitudes des élèves, en complément des méthodes de travail habituelles, sans se substituer aux cahiers.

Elle favorise par exemple la mise en place et la réalisation de tâches complexes dans de nombreuses matières. Celles-ci vont pousser l’élève à une réflexion menant à utiliser différents supports. Ils peuvent ensuite projeter leurs travaux au tableau, ce qu’ils apprécient particulièrement.

Certains travaillent même plus que ce qu’on leur demande car ils trouvent cela amusant. Cet enthousiasme et cette envie de réaliser des productions permettent d’aller plus loin dans le cours et dans la pratique.

D’autre part, l’Ipad a facilité la réalisation d’une pédagogie différenciée, signifiant que l’on s’adapte au niveau de chaque élève en proposant des exercices plus ou moins difficiles. Ainsi certains élèves peuvent parfois travailler en autonomie avec leur tablette pendant que d’autres revoient la leçon ou qu’un groupe travaille avec le professeur.

Au collège Jean Cassaigne, le choix a aussi été fait de remplacer l’utilisation de livres classiques par des livres numériques créés par les enseignants eux-mêmes, à la fois moins encombrants dans le cartable, plus interactifs et davantage en accord avec les objectifs des différents professeurs.

Les multiples possibilités pédagogiques des centaines d’applications disponibles enchantent à la fois les élèves et le corps enseignant.

Voici plusieurs témoignages de professeurs de sixième :

Anne Barthes, professeur de français : « Les élèves vont souvent lire la leçon qui n’a pas encore été faite en cours par curiosité sur l’ipad avant d’arriver en classe, et il semblerait que les leçons soient donc mieux mémorisées. »

Karine Minvielle, professeur de français : « Les élèves anticipent le travail, ils ont pour la plupart lu l’intégralité du manuel numérique qui leur a été envoyé. De plus, de nombreux élèves sont friands des applications ludiques et pédagogiques des différentes matières. »

Olivier Godin, professeur de technologie : « Les élèves ont par exemple choisi eux-mêmes leur mode de présentation du fonctionnement d’un objet (plusieurs applications possibles) et l’ont ensuite expliqué devant la classe. »

Sonia Weider, professeur d’anglais : « Très pratique, l’Ipad facilite la prise en compte de la diversité des élèves. Utile pour un échange immédiat des données : leçon, document audio, vidéo… »

Les commentaires sont fermés